MARRE DE LA POUDRE AUX YEUX ET DES ENGAGEMENTS NON TENUS!

Publié le par Jacques Lessard

Extrait du discours de M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l’Hôtel de Ville d’Amiens, le 14 novembre 2006.

« Vous qui avez été ministre de l'Equipement et des transports, vous savez mieux que quiconque quelle est l'importance du développement des métropoles régionales. Il passe notamment par une amélioration continue de voies de communication. Avec la ZAC Gare et le projet de l'architecte Paul CHEMETOV, vous préparez la ville à accueillir le futur TGV. Sur ce dossier de ligne à grande vitesse, le gouvernement a demandé à Réseau Ferré de France de saisir la commission nationale du débat public avant la fin de l'année : le débat pourra ainsi être organisé au deuxième semestre de 2007, je sais que vous vous en réjouissez. »

 http://www.elysee.fr/elysee/root/bank/print/65727.htm 

Le 17 septembre 2004  M. Gilles de Robien annonçait, dans un entretien au Courrier Picard, le lancement de l’étude du TGV Paris-Londres via Amiens.

" …Ces études ont un financement 100% Etat, nous ne demanderons rien aux collectivités… »

Extrait du discours de Gilles de ROBIEN alors Ministre de l’Equipement et Transports, le 23 septembre 2004 à propos de la liaison à grande vitesse Paris-Amiens-Calais.

 « Vous comprenez le plaisir que j’ai de vous annoncer que j’ai signé, aujourd’hui même un protocole d’accord avec les présidents de RFF et de la SNCF pour le lancement des pré-études fonctionnelles de cette opération. L’objectif que nous nous sommes fixé est d’aboutir à l’organisation d’un débat public dès que possible. »

 

 

 Selon l’AFP le 13 avril 2005

Robien plaide à nouveau pour un TGV Paris-Londres via Amiens

 

 « …Le ministre des Transports a expliqué qu'"il faut faire cette ligne parce que c'est la plus courte, on gagne 20 minutes" mais aussi parce que "la ligne actuelle qui passe par Paris-Bruxelles-Amsterdam sera rapidement saturée".
Le groupe franco-britannique exploitant le tunnel sous la Manche, Eurotunnel, est également favorable à un tel projet.

COMMISSION NATIONAL DU DEBAT PUBLIC

« Projet ferroviaire de Ligne à Grande Vitesse Paris-Londres par Amiens
Le projet de Ligne à Grande Vitesse Paris-Londres par Amiens doit permettre une liaison Paris-Londres en 2 heures. Il constitue une opportunité de développer un service compétitif favorisant l'affirmation de la pertinence du ferroviaire par rapport à l'aérien et par conséquent un report de trafic. Ce projet répond également à deux autres objectifs de cette politique des transports: - ancrer la France dans l'Europe en contribuant à la constitution d'un réseau de transport européen ferroviaire pour les voyageurs; - participer à la poursuite du développement du réseau national à grande vitesse pour permettre une meilleure desserte des métropoles régionales.
Maître d'ouvrage : RFF
Coût : 3200 et 4400 M €

TGV Paris-Amiens : la CNDP a rendu son avis

La Commission nationale de débat public (CNDP) a rendu son avis sur la ligne à grande vitesse (LGV) entre Paris, Amiens et Londres le 7 février dernier. La CNDP  « a dû constater que le dossier qui lui était soumis ne lui permettait pas de prendre une décision motivée qu’un à l’organisation d’un débat public…..le dossier de saisine ne comprend pas l’ensemble des éléments nécessaires pour prendre une décision motivée. » Ainsi : « Il est impossible en l’état du dossier de prendre position quant à l’organisation d’un débat public. »

http://www.debatpublic.fr/docs//decisions_organisation_debat/decision_2007_01_lgv_pla_1.pdf

 

On comprend maintenant pourquoi les collectivités n’auront rien à débourser… le dossier présenté par RFF était vide !

Le soufflé aura duré 3 mois avant de se dégonfler.

Encore un engagement non tenu et un camouflet pour Amiens et la Picardie : c’est piteux…

Les enjeux économiques, environnementaux commandent que ce projet soit maintenu et défendu plus vigoureusement encore.

Les Picards et les Amiénois doivent se mobiliser pour que le gouvernement et RFF présentent un dossier complet des cette année.

Interpellons les candidats à l’élection présidentielle et aux législatives.

J. Lessard

Publié dans DEBAT PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article