CNR - REPONSE

Publié le par Jacques Lessard

 Réponse de Mme le Maire d’Amiens à la ma question orale sur le Conservatoire National de Région,

le 23 juin 2005

La réponse au courrier que vous avez adressé au Président d’Amiens Métropole a été envoyée lundi.

Je veux néanmoins indiquer que la direction de MUSICAA et le personnel d’Amiens Métropole ont mis tout en œuvre pour que les élèves du Conservatoire puissent continuer à suivre leurs cours dans les meilleures conditions possibles, en particulier ceux qui préparent des examens.

Les services d’Amiens Métropole sont également mobilisés afin de trouver toutes les solutions requises assurant une rentrée 2005/2006 dans de bonnes conditions. A l’évidence, cela ne pourra pas se faire dans les locaux du Conservatoire.

Frédéric THOREL, vice-président d’Amiens Métropole chargé de l’action culturelle, a déjà, sans attendre que vous le lui suggériez, étudié la question des droits d’inscription pour la rentrée prochaine.

Concernant les désordres survenus au niveau d’un plafond acoustique de la salle du département jazz située au 1er étage de l’aile sud du bâtiment se trouvant rue Desprez, le Président du Tribunal Administratif, à la demande d’Amiens Métropole, a désigné un expert judiciaire.

Vous comprendrez bien que, alors qu’un expert est nommé et tant qu’il n’a pas rendu son rapport, je me garderais bien de commenter quoi que ce soit et de vous affirmer des choses qui seront peut-être confirmées ou infirmées par l’expert. Nous attendons évidemment que la justice passe et c’est bien normal.

Trois visites ont déjà été effectuées par cet expert. Des premiers tests de résistance de matériaux ont été réalisés la semaine passée. Nous attendons les résultats qui, le cas échéant, pourraient permettre de valider l’accès à 13 petites salles du bâtiment. D’autres tests de résistance sur les attaches seront réalisés la semaine prochaine, qui visent la conformité de 6 salles en sous-sol. En cas d’avis positif et en comptant parallèlement sur les espaces alloués temporairement aux élèves du CNR à Dewailly –qui est à deux pas du Conservatoire, comme vous le savez- nous pourrions envisager de maintenir MUSICAA dans ses murs, ce qui est évidemment souhaitable.

La réponse du Président à votre courrier souhaitait également vous rassurer : la rénovation et l’agrandissement des locaux du CNR comportaient tous les éléments de programme assurant une réhabilitation complète et sécurisée du bâtiment, de nature à accueillir les élèves et les professeurs du CNR dans des conditions de travail optimales.

Permettez-moi, à cet égard, de saluer tout le travail effectué par Dominique LEROY, le directeur du CNR, depuis qu’il est en charge de ce dossier puisqu’il a permis de voir se réaliser bon nombre de concerts un peu partout et notamment que puisse se produire le chanteur Jean-Philippe COURTIS lors de la journée de solidarité avec Florence AUBENAS.

Ce qui est important, c’est que le Conservatoire continue à fonctionner, même pendant les travaux nécessaires, de telle façon qu’il continue à se développer. Il n’est évidemment pas question qu’il perde son qualificatif de Conservatoire National de Région et nous en sommes fort aise parce que nous sommes dans une région où la musique, la danse et toutes ces activités culturelles sont particulièrement importantes et aimées des habitants de notre ville et de notre métropole.

Tout sera donc mis en œuvre pour que les enfants puissent continuer à accéder au CNR dans les meilleures conditions possible.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article