SAUVONS LE COMMERCE DE PROXIMITE

Publié le par Jacques Lessard

Les difficultés financières de la société « PROVIAN »,  mise en redressement judiciaire le 1er juillet 2005, ont conduit celle-ci à fermer trois boucheries de quartier (rue Marivaux, rue Guynemer et boulevard Beauvillé). Une quatrième boutique semble également menacée au centre-ville, rue de Noyon.

Cette décision porte préjudice aux salariés d’une part, et d’autre part, au commerce de proximité dont le maintien dans les quartiers et au centre-ville fait partie des objectifs du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) d’Amiens et de la Charte de Développement Commercial. 

J'ai sollicité l’intervention de la Ville et d’Amiens Métropole, pour la recherche d’une solution de relance de ces magasins en liaison avec les salariés, les services de l’Etat et les organismes consulaires, dans le cadre des dispositions législatives et réglementaires  sur l’intervention des collectivités territoriales (par exemple : plan de dynamisation du commerce de proximité initié le 10 mars 2005 par le Ministère des petites et moyennes entreprises, du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et de la consommation).

La ville pourrait exercer un droit de préemption et relayer l’initiative privée défaillante afin de faciliter une solution de reprise ultérieure.

Il serait regrettable, que les pouvoirs publics baissent les bras devant ce nouveau recul de la diversité des activités dans les quartiers, diversité qui est par ailleurs prônée dans le cadre de la politique de la ville et de la rénovation urbaine.

Publié dans COMMERCE DE PROXIMITE

Commenter cet article

Laura 06/07/2007 13:55

Le site www.cityprix.fr est le 1er moteur de recherche local sur Internet qui renseigne et alerte le consommateur sur les offres produits proposées par les commerçants situés près de chez lui, de son lieu de travail ou de villégiature.
Mieux qu’un comparatif de commerces de proximité, c’est un guide qui fédère tous les commerçants de la région PACA et bientôt de toute la France!
je vous invite donc à vous connecter et en parler autour de vous: votre entourage, vos commerçants… tout le monde est concerné!