GILLES DE ROBIEN TOMBE LE MASQUE

Publié le par Jacques Lessard

 

 

En déclarant enfin son soutien à la candidature de M. Sarkozy, De Robien se révèle  tel qu’il a toujours été, un homme de droite, bien à droite.

 

Calculateur et aimant le pouvoir, comme il le dit lui-même, il finit son parcours sinueux avec les partisans de l’ultralibéralisme, ceux qui insultent la jeunesse, les manieurs de « karcher », les matraqueurs des sans papiers et les représentants du pouvoir de l’argent, espérant récolter quelques miettes de sa trahison.

 

Les choses sont claires maintenant pour tous ceux qui pouvaient encore croire au positionnement centriste de l’intéressé.

 

Le prochain épisode le verra-t-il réclamer l’investiture UMP aux Législatives ?

 

Pas si sûr, le lendemain de son ralliement, M. Sarkozy sort ses pincettes et déclare qu’il annulera le décret Robien sur le service des enseignants !... Soutiens-moi mais de loin…

 

Ces contorsions à droite sont bien éloignées des préoccupations quotidiennes des Amiénois : trouver un travail et le garder, se loger, assurer l’avenir et l’éducation des enfants, se soigner, se déplacer dans de bonnes conditions. 

 

Les échéances à venir donneront l’occasion de clarifier la situation à Amiens aussi et de renvoyer la droite locale dans ses foyers.

 

La gauche est prête à retrousser ses manches pour répondre aux attentes des Amiénois.

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article