AMIENS – MUNICIPALES 2008

Publié le par Jacques Lessard

Le seul et unique moyen pour battre la droite aux municipales, c’est une union des forces de gauche, bien construite et constructive, taillée pour jouer la gagne et réussir une fois élue.

 

Le 3ème mandat de De Robien-Fouré est difficile (essoufflement, éloignement, proximité de façade…).

 

Leurs choix de gestion font sentir leurs limites et leurs conséquences pour les Amiénois dans divers domaines: emploi, logement, déplacements, éducation, culture, démocratie locale, action sociale.

 

Il y a eu aussi les sévères rappels à l’ordre de 2004 (élections régionales - De Robien à 35%) et de 2005 (référendum – 58% de NON).

 

Il devient urgent et possible de tourner la page.

 

Pour cela la gauche doit donner confiance et espoir après les expériences précédentes (1995 et 2001).

 

En 2001, l’union était déjà un progrès mais les têtes de liste n’ont pas convaincu les Amiénois.

 

Alors maintenant, construisons une alternative solide, un projet, une équipe, en partant des préoccupations des citoyens, en donnant du contenu, du sens à une politique municipale aujourd’hui toute de façade et de communication.

 

La bonne tête de liste viendra naturellement à son heure.

 

L’essentiel c’est la dynamique d’union, nous y travaillons sérieusement et avec détermination.

 

 

 

 

QUELLE DROLE D’INVENTION!

 

 "Tendance Lessard- Beuvain " ?

 

cf « Courrier Picard » 18/05/2006 

 

 

Cet objet politique non identifié n’existe pas, qu’on se rassure…

 

Ma tendance c’est le Parti Communiste Français avec ses différences qui l’enrichissent, pas les combats d’égos qui stérilisent le débat et l’action.

 

J’ai toujours été contre les tendances dans mon parti, ce n’est pas pour y prêter mon nom.

Publié dans COUPS DE GUEULE

Commenter cet article