NON AUX EXPULSIONS LOCATIVES ET AUX COUPURES D’ELECTRICITE ET DE GAZ

Publié le par Jacques Lessard

 

A partir du 15 mars, la trêve hivernale pour les expulsions locatives et coupures  d’énergie prend fin.

En France, ce sont des milliers de ménages qui risquent de se retrouver à la rue ou privées d’électricité, dont un certain nombre à Amiens, et précipitées dans une situation d’insécurité sociale, d’exclusion et de marginalisation

Les familles sont d'abord les victimes de la politique gouvernementale de la droite qui réduit le pouvoir d'achat, développe la précarité et le chômage et qui fait flamber le prix des loyers.

Les mesures d’expulsions locatives et de coupures d’énergie visant les familles ayant des enfants à charge portent atteinte à la santé, à l’éducation, à la sécurité des enfants, et méconnaissent gravement les dispositions de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.

Elles sont indignes d'une société moderne, d'un pays où les placements financiers n'ont jamais été aussi rentables.

La loi du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale reste très insuffisante et n'apportera que des améliorations mineures à la situation des mal-logés et des sans logis en attente d'un logement, et au mieux un hébergement. Nous appelons à la réalisation massive de vrais logements sociaux, à la création d’un service public national et décentralisé du logement.

Nous nous déclarons contre les expulsions locatives et coupures d’électricité et de gaz, touchant des familles en difficultés pour des raisons économiques et sociales, sans que pour chacune des familles considérées ne soit justifié que tous les moyens de prévention et de résorption des dettes de logement et des charges s’y rattachant, on été mis en œuvre au titre de la solidarité nationale, pour garantir le droit au logement et à l’énergie.

Il n’y aura pas de droit au logement effectif tant que des familles seront jetées à la rue.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article